10 choses à faire et à ne pas faire en matière de conception d’infographies et de graphiques

By Midori Nediger, Jan 12, 2022

chart design

Les graphiques sont utilisés depuis des siècles pour communiquer des informations de manière claire et efficace.

De nos jours, les graphiques sont monnaie courante – un type de visuel que tout le monde peut, et devrait, créer pour des infographies, des rapports et des présentations.

C’est parce que les graphiques, lorsqu’ils sont bien faits, peuvent aider les utilisateurs à comprendre des données complexes. Ils peuvent aider à révéler des modèles, à fournir un contexte et à décrire les relations au sein des ensembles de données.

Mais vous êtes-vous déjà demandé ce qui rend un tableau efficace ?

Savez-vous ce qui différencie une bonne d’une mauvaise conception de graphique ?

Il est bien trop facile de négliger les principes de base d’une bonne conception de graphiques.

C’est pourquoi j’ai dressé cette liste complète des choses à faire et à ne pas faire en matière de conception de graphiques. J’ai utilisé ce que nous savons de la perception et de la cognition humaines pour vous donner 10 conseils sur la façon de concevoir des graphiques qui communiquent efficacement.

Mais avant toute chose, comment faire entrer vos données dans vos graphiques ?

 

Comment télécharger vos données dans les graphiques de Venngage ?

Avant de commencer à choisir et à personnaliser vos graphiques, vous devez savoir comment télécharger vos données ! Dans Venngage, c’est simple.

Dans l’éditeur, sélectionnez le type de graphique que vous souhaitez utiliser. Double-cliquez dessus et sous l’onglet DATA, repérez le bouton vert IMPORT. Cliquez dessus, sélectionnez votre fichier CSV, et vos données seront automatiquement visualisées.

June 2020 Updates9

1. Utilisez le bon graphique pour vos données

On ne peut pas parler de la conception des graphiques sans parler d’abord du choix des graphiques.

Si vous êtes comme la plupart des gens, vous choisissez probablement vos graphiques en fonction de la facilité avec laquelle vous pouvez les créer dans un outil graphique de base. Les outils conventionnels comme Excel vous permettent d’accéder facilement aux types de graphiques les plus basiques, comme le graphique circulaire, le graphique à barres et le graphique linéaire.

chart design

Chacun de ces graphiques peut être créé d’un simple clic dans Venngage.

Mais avec Venngage, il est tout aussi facile de créer des graphiques moins conventionnels tels que des nuages de bulles, des cartes arborescentes, des graphiques en icônes, des pyramides, des lignes de temps, des nuages de mots, des tableaux et des cartes.

Par exemple, nous avons mis à jour les tableaux de Venngage pour qu’ils puissent être facilement personnalisés dans l’éditeur. Vous pouvez choisir des styles de polices et des couleurs d’arrière-plan uniques pour chaque cellule. Ouvrez le widget tableau, et vous verrez les options sous l’onglet données. 

June 2020 Updates2

Vous pouvez également choisir l’alignement horizontal et vertical de votre texte dans chaque cellule. Il suffit de sélectionner l’onglet “Paramètres” et vous verrez les options d’alignement ci-dessous.

June 2020 Updates8

Avec toutes ces différentes options et possibilités de personnalisation, comment choisir le meilleur graphique pour vos données ?

Vous devez choisir les graphiques en fonction de deux éléments :

  1. Ce que vous voulez dire à propos de vos données.
  2. Le type de données dont vous disposez.

Les diagrammes à barres, par exemple, sont parfaits pour montrer des comparaisons de données catégoriques (données divisées en catégories discrètes).

chart design

 

 

 

Les graphiques linéaires, en revanche, sont mieux adaptés au suivi des changements dans le temps avec des données continues (données qui tombent le long d’une échelle).

chart design

 

 

 

Les deux graphiques ci-dessus présentent deux types de données différents et racontent deux histoires différentes. Ils sont efficaces parce que le format de chaque graphique s’aligne correctement sur le type de données qu’il affiche.

Si je devais décrire le meilleur graphique pour chaque type de données, nous n’aborderions jamais les autres principes importants de la conception de graphiques.

Je vais donc passer à autre chose.

Mais si vous êtes intrigué et que vous voulez en savoir plus, consultez mon exposé complet sur la façon de choisir les meilleurs graphiques pour vos données.

 

2. N’utilisez pas (nécessairement) de légendes dans la conception de vos graphiques.

La plupart des outils comme Excel et Google Sheets donnent aux graphiques une légende par défaut. Ces légendes sont utilisées pour indiquer aux lecteurs quelles couleurs, quels motifs ou quels symboles représentent quelle série de données dans le graphique.

Mais la plupart du temps, les légendes empêchent en fait les lecteurs de comprendre les graphiques.

Pour comprendre un graphique avec une légende, les lecteurs sont obligés de faire des allers-retours entre la légende et le graphique lui-même. Chaque fois qu’il fait ce va-et-vient, il utilise une partie des ressources limitées de sa mémoire pour garder à l’esprit les détails de la légende.

Un moyen plus efficace de représenter ces mêmes informations consiste à étiqueter les points de données et les séries de données directement sur le graphique.

chart design

 

 

 

En plaçant les étiquettes aussi près que possible de leurs points de données respectifs, vous pouvez réduire le travail nécessaire à votre lecteur pour interpréter votre graphique.

Il existe toutefois quelques exceptions à cette règle.

 

Exception 1

Les légendes peuvent être utiles lorsque vous avez plusieurs points de données qui appartiennent à quelques catégories. L’ajout d’une légende peut alors vous aider à éliminer de nombreuses étiquettes.

La légende de ce nuage de bulles, par exemple, fonctionne bien car elle ne comporte que deux catégories, qui ne demandent pas beaucoup d’efforts pour être mémorisées. Si la légende n’existait pas, le graphique devrait comporter 13 étiquettes supplémentaires (pour indiquer si chaque bulle appartient à la catégorie “homme” ou “femme”).

chart design

 

 

 

Exception 2

Les graphiques à haute densité qui affichent de nombreux points dans une petite zone ne doivent pas être étiquetés directement.

Les graphiques à haute densité, comme les nuages de points, peuvent être rapidement encombrés lorsque vous commencez à ajouter des étiquettes.

chart design

Source :

Heureusement, Venngage supporte l’interactivité des graphiques. Par défaut, nos diagrammes de dispersion permettent aux utilisateurs de survoler les points de données pour révéler des valeurs précises, ce qui rend l’étiquetage direct inutile.

chart design

 

 

 

Ainsi, chaque fois que vous le pouvez, remplacez les légendes isolées par des étiquettes directes sur le graphique.

Tirez le meilleur parti de nos graphiques interactifs en intégrant votre infographie directement sur votre site.

Tout ce que vous ferez pour réduire le temps de déplacement des yeux de vos lecteurs améliorera l’efficacité de votre conception graphique.

 

3. Mettez en évidence certains détails et minimisez les autres

Chaque tableau doit avoir un objectif clair. Il doit être créé dans un but précis : exprimer ou soutenir un argument.

L’aspect visuel du graphique (l’élément qui ressort le plus lorsque vous le regardez pour la première fois) doit renforcer directement cet objectif.

Ce graphique, par exemple, nous indique clairement que le cancer est la principale cause de décès au Canada :

chart design

 

 

 

La plupart des éléments visuels de la page nous poussent à tirer cette conclusion. La grande barre lumineuse à gauche nous indique que 30,2 % des décès sont dus au cancer. Par ailleurs, le titre en gros caractères gras nous indique que nous examinons la proportion de décès dus au cancer et à d’autres causes au Canada.

Pour créer une concentration visuelle claire comme celle que vous voyez ci-dessus, vous pouvez ajuster la saillance visuelle de divers éléments. Autrement dit, vous pouvez utiliser des caractéristiques visuelles telles que la couleur, la taille ou le poids pour attirer l’attention sur certains détails et en supprimer d’autres.

Réservez les couleurs vives et contrastées aux éléments les plus importants et utilisez des couleurs douces et atténuées pour reléguer les éléments moins importants au second plan.

chart design

 

 

 

Cette technique fonctionne mieux si vous n’avez pas trop de couleurs dans votre graphique. Trop de couleurs vives et saturées se disputeront l’attention de l’utilisateur, qui se retrouvera avec une image confuse.

Regardez la différence entre ces deux graphiques :

chart design

Vous pouvez également mettre en gras le texte important et entourer les points de données clés. Je suis prêt à parier que votre regard est attiré par le cercle rouge dans ce graphique :

chart design

 

 

 

L’utilisation de petites taches de couleur vive est un moyen facile de créer une saillance visuelle (cette qualité visuelle qui fait ressortir les éléments de la page). Exploitez la saillance visuelle pour attirer l’attention de votre lecteur et guider son regard à travers chaque tableau.

Vous voulez plus d’informations sur l’utilisation de la saillance visuelle dans les infographies ? Consultez notre guide pour apprendre à choisir des couleurs qui captiveront votre public.

 

4. Ne pas introduire de complexité inutile

Faites en sorte que les éléments structurels de vos graphiques soient aussi minimes que possible.

Le gourou de la visualisation des données Edward Tufte préconise des graphiques avec un ratio données/encre élevé, ce qui signifie qu’une grande partie de l’encre utilisée pour imprimer un graphique sur une page doit servir à représenter directement les données.

Ou, comme le concepteur d’informations Jonathan Corum l’a formulé dans un récent exposé sur la conception de graphiques scientifiques :

“Montrez le contenu, pas le cadre.”

 

Suivez leur exemple et supprimez les éléments de graphique inutiles, tels que les contours, les lignes de grille et les arrière-plans, afin de maintenir l’attention sur les données. Faites en sorte que les éléments essentiels, tels que les axes et les repères, soient clairs mais discrets.

chart design

Voici mes directives, inspirées de Tufte, pour une conception minimale des graphiques :

  • Donnez aux axes et aux repères une largeur de ligne maximale de un et donnez-leur un style noir ou gris.
  • Éliminez entièrement les bordures et les couleurs de fond.
  • Espacez les lignes de la grille autant que possible (sans nuire à la lisibilité du graphique) et mettez-les en gris clair.

Faites ce que vous pouvez pour éliminer les éléments inutiles de vos graphiques. Demandez-vous ce que vous pouvez supprimer qui n’affectera pas l’histoire mais rendra le graphique plus rapide à lire ou à interpréter.

Nos diagrammes sont conçus avec un style minimal intégré, mais si vous souhaitez personnaliser vos diagrammes Venngage, consultez notre FAQ sur les graphiques et les diagrammes.

 

5. Encouragez la comparaison dans la conception de votre graphique

Si vous devez simplifier les éléments structurels du graphique, vous ne voulez pas simplifier à l’extrême vos données.

Les graphiques et infographies qui comparent plusieurs séries de données peuvent être beaucoup plus convaincants que des graphiques trop simplifiés ou des chiffres isolés.

Permettre aux lecteurs d’établir leurs propres comparaisons visuelles peut favoriser ce puissant moment “a-ha” que nous recherchons tous.

L’approche typique pour créer des comparaisons consiste à inclure plusieurs ensembles de données dans un seul graphique :

chart design

 

 

 

Mais il existe aussi une approche appelée “petits multiples” qui change un peu la donne.  Avec l’approche des petits multiples, vous alignez quelques petits graphiques simples côte à côte, et vous attribuez à chaque graphique une variable ou un ensemble de données différent :

chart design

 

 

 

Cette technique vous permet de comparer beaucoup plus de variables que vous ne pourriez le faire dans un seul graphique.

Regardez cette visualisation amusante de The Pudding sur certaines des choses que nous détestons :

chart design

Ils auraient pu combiner toutes les lignes en un seul graphique, mais cela n’aurait pas eu le même impact. En utilisant de petits multiples, ils ont pu utiliser la couleur (un gradient de chaud à froid) pour exprimer un sentiment, au lieu de l’utiliser pour distinguer de nombreuses lignes sur un seul graphique.

Pour que l’approche des petits multiples vous convienne, gardez ces contraintes à l’esprit :

  • Appliquez le même traitement visuel à chaque graphique et utilisez les mêmes axes et échelles.
  • Alignez et disposez les graphiques dans un ordre significatif (généralement par temps ou par grandeur) afin qu’ils soient faciles à comparer.
  • Faites en sorte que chaque tableau soit petit, simple et compréhensible d’un coup d’œil.

6. Ne négligez pas le pouvoir des mots dans la conception de vos graphiques.

Jusqu’à présent, j’ai beaucoup parlé de données, mais les mots sont tout aussi importants que les chiffres pour la conception de graphiques.

Les mots, sous forme de titres, de légendes et d’annotations, peuvent être utilisés pour créer un récit autour de chaque graphique. Ces éléments graphiques de base vous permettent de raconter à vos lecteurs l’histoire contenue dans vos données.

La façon dont la plupart d’entre nous ont appris à rédiger des titres de graphiques à l’école primaire consiste à indiquer simplement les variables visualisées dans le graphique. Comme “Densité des métaux précieux”, par exemple.

chart design

C’est descriptif, mais cela ne nous dit rien sur les données réelles.

Ce type de titre est une occasion manquée. On aurait pu dire : “L’or est presque deux fois plus dense que l’argent”, si c’est ce que nous voulions dire. Il aurait pu nous dire quelque chose de plus significatif sur le graphique.

Vous pouvez également conserver la structure typique du titre, mais ajouter une annotation supplémentaire comme caractéristique de la conception de votre graphique :

chart design

 

 

 

Le meilleur exemple que j’ai vu de cette approche se trouve dans un graphique du New York Times sur les décès au volant aux États-Unis. L’auteur a disséminé de minuscules bribes d’informations parmi les données, en soulignant les dates importantes pour fournir un contexte si nécessaire.

chart design

À l’instar de ce journaliste spécialisé dans les données, faites de votre mieux pour que le langage utilisé dans votre graphique soit succinct et percutant.

Utilisez des titres pour transmettre les conclusions que vous voulez que votre lecteur tire du graphique. Utilisez des annotations pour fournir un contexte et aider le lecteur à trouver les éléments auxquels il se rapporte dans les données.

 

7. Montrer la bonne quantité de données

Une partie essentielle de la conception d’un graphique consiste à choisir la bonne quantité de données à afficher.

Vous devez trouver l’équilibre entre complexité et clarté pour créer un graphique qui soit à la fois lisible et convaincant.

Nathan Yau résume très bien l’idée de “montrer” les données avec ce visuel :

chart design

Idéalement, dans une infographie, vous voulez trouver le plus petit dénominateur commun. La plus petite quantité de données qui soutiendra le point que vous essayez de faire.

Mais plusieurs facteurs entrent en jeu : votre public, votre message et les données elles-mêmes.

Certains publics attendront plus de contexte, plus de détails et plus de données avant de vous croire sur parole. D’autres seront plus préoccupés par le temps qu’il faut pour lire votre graphique et voudront voir moins de données présentées plus simplement.  

chart design

Jouez avec le niveau de détail de vos données pour trouver l’équilibre qui convient à votre public.

 

8. Ne vous en tenez pas aux tailles standard des tableaux

De même, jouez avec la taille et l’échelle du graphique pour trouver la meilleure adaptation à vos données.

Le rapport d’aspect d’un graphique peut jouer un rôle important dans la façon dont les données sont perçues, en particulier pour les graphiques basés sur la pente, comme le graphique linéaire, le graphique de surface et le nuage de points.

Des rapports d’aspect différents peuvent rendre les mêmes données beaucoup plus (ou moins) dramatiques.

chart design

Source :

Une règle générale consiste à trouver le rapport d’aspect pour lequel la pente moyenne de la ligne de données est d’environ 45°. William Cleveland, un grand du monde de la visualisation de données, a suggéré que les pentes sont plus lisibles à cet angle.

chart design

Mais vous vous demandez peut-être : comment faire fonctionner un rapport d’aspect bizarre dans un format de page normal ?

Réponse : laissez les proportions du graphique dicter la mise en page.

Travaillez les autres contenus de la page, comme les descriptions et les en-têtes, autour du tableau.  

Dans Venngage, l’ajustement de la taille des graphiques et du positionnement des éléments est aussi simple que de cliquer et de glisser, de sorte que vous pouvez faire fonctionner n’importe quel modèle avec vos données :

chart design

 

 

 

Dans le même temps, évitez de déformer les données. Mettez en évidence toute mise à l’échelle peu orthodoxe, faites commencer vos axes à 0 et utilisez des intervalles d’axe cohérents.

 

9. Faites le calcul

La plupart d’entre nous ne sont pas doués pour le calcul mental. Et nous sommes encore plus mauvais pour faire des calculs basés sur ce que nous voyons dans les graphiques.

Nous nous efforçons de garder à l’esprit des éléments d’imagerie complexes lorsque nous établissons des comparaisons entre des lignes, des barres ou des points dans un graphique.

Au lieu de demander à votre spectateur de faire ces comparaisons visuelles à la volée, faites le calcul vous-même et consignez le résultat dans un graphique.

Ce graphique du New York Times présente l’évolution en pourcentage du salaire horaire moyen d’une année sur l’autre plutôt que le salaire horaire absolu, ce qui permet de voir immédiatement les fortes baisses :

chart design

Même si vous n’êtes pas un journaliste de données, vous pouvez réaliser des graphiques tout aussi efficaces.

Les diagrammes à barres qui indiquent le pourcentage d’évolution, comme celui ci-dessous, sont plus simples à réaliser mais permettent de faire passer ces idées clés.

chart design

 

 

 

Alors sortez cette calculatrice et faites des calculs ! Vos lecteurs vous en remercieront.

chart design

10. Faites en sorte que la conception de votre carte soit mémorable

Selon une étude menée par Michelle Borkin, chercheuse à Harvard, un certain nombre de facteurs peuvent rendre les graphiques et les visualisations de données plus mémorables.

J’ai déjà abordé quelques-uns de ces facteurs ci-dessus, notamment l’utilisation de textes et de titres descriptifs pour faire passer les messages clés, la réduction du mouvement des yeux nécessaire à la compréhension d’un visuel et la mise en évidence des points de données importants.

Mais ce n’est pas tout ce que vous pouvez faire.

Essayez de trouver de nouvelles façons de présenter vos données. Les graphiques uniques sont souvent les plus attrayants et les plus mémorables.

Les métaphores visuelles fonctionnent bien. Le simple fait de placer ce camembert dans une tasse à café lui donne cet avantage mémorable :

chart design

 

 

 

Une de mes sources d’inspiration, Mona Chalabi, est passée maître dans l’art du visuel unique et mémorable. Regardez ce visuel créatif, où elle utilise des fruits familiers pour nous montrer la taille de nos organes :

chart design

Si vous pouvez trouver un nouveau point de vue ou lier vos données à des exemples concrets et pertinents, votre public y prendra goût et sera plus susceptible de s’en souvenir.

 

Conclusion

La conception de graphiques à fort impact relève plus de la science que de l’art. Ces dix conseils vous aideront à concevoir des graphiques efficaces pour votre prochaine infographie, votre prochain rapport ou votre prochaine présentation.

  1. Utilisez le graphique approprié pour vos données.
  2. Nutilisez pas (nécessairement) les légendes.
  3. Mettez en évidence certains détails et supprimez-en d’autres.
  4. N’introduisez pas de complexité inutile.
  5. Encouragez la comparaison.
  6. Ne négligez pas le pouvoir des mots.
  7. Montrez la bonne quantité de données.
  8. Ne vous en tenez pas aux tailles standard des tableaux.
  9. Faites le calcul.
  10. Faites en sorte que la conception de votre carte soit mémorable.

NOUVEAU ! Lancement : le guide officiel de la conception d’infographies

Tout le monde peut créer des infographies professionnelles grâce à ce guide complet et accessible. Il regorge d’idées, de bonnes pratiques, d’exemples, de listes de contrôle et bien plus encore : tout ce dont vous avez besoin pour créer des infographies qui se démarquent des autres.

Apprenez à concevoir des infographies professionnelles qui vous aideront à atteindre vos objectifs de communication et d’affaires. Découvrez le livre ici :

email infographic