4 façons d’utiliser la narration visuelle dans les infographies

By Lydia Hooper, Aug 09, 2022

visual storytelling
D’aussi loin que l’on remonte dans le passé, les histoires ont été le moyen de communication de l’homme. Les visuels ont joué un rôle central dans nombre de ces histoires, des peintures rupestres aux cartes politiques en passant par les publicités modernes.

Si les histoires visuelles varient considérablement, tant au niveau du contenu que du format, la structure est étonnamment cohérente.

Dans cet article, je vous présenterai les principales méthodes d’utilisation de la narration visuelle dans les graphiques informatifs, en soulignant comment les histoires visuelles peuvent aider votre organisation à communiquer des idées clés. Vous trouverez également des exemples et des modèles de narration visuelle que vous pourrez personnaliser pour raconter votre propre histoire visuelle.

Table des matières :

Qu’est-ce que la narration visuelle ?

On parle de narration visuelle lorsque des éléments visuels sont utilisés pour raconter une histoire. C’est pourquoi les gens utilisent également ce terme lorsqu’ils font référence au storytelling.

La narration visuelle est quelque chose que nous apprécions généralement, des films aux jeux vidéo en passant par les messages sur les réseaux sociaux. À tel point que cela semble relever du bon sens : si vous voulez raconter une histoire ou faire passer un message, vous utiliserez un visuel pour le faire.

Les médias visuels qui peuvent être utilisés pour la narration comprennent les photographies, les illustrations, les vidéos et les graphiques, y compris les graphiques informatifs ou les infographies.

Ces outils de communication visuelle sont excellents, non seulement pour capter et retenir l’attention du public, mais aussi pour susciter des émotions, qui sont le moteur des histoires.

visual storytelling

Les visuels peuvent également nous aider à nous rapprocher de personnes ou de personnages, à nous imaginer dans de nouveaux scénarios ou décors, et à comprendre les récits ou les intrigues les plus complexes ou les plus nuancés.

Par exemple, lorsque nous avons voulu examiner en détail comment six films populaires différents suivent tous le voyage du héros…

visual storytelling

…au lieu d’utiliser de simples mots, nous avons décidé de recourir à la narration visuelle et avons créé une infographie qui décrit chaque intrigue de film en fonction des différentes étapes du voyage du héros :

visual storytelling

Lien associé : Les points communs entre vos six films préférés [Infographie].

Retour à la table des matières

Pourquoi la narration visuelle est importante

Si les humanistes (anthropologues, philosophes, théologiens, etc.) ont confirmé que les histoires nous permettent d’apprendre et d’évoluer en tant qu’espèce humaine, les scientifiques et les chercheurs ont quantifié ce fait :

  • Notre sens visuel est notre principal moyen d’assimiler de nouvelles informations.
  • Il est plus facile et plus rapide pour nous de traiter des images que du texte, ce qui est particulièrement important lorsque le temps d’attention se réduit.
  • Les visuels aident les gens à mémoriser et à se rappeler des informations, et ils peuvent même renforcer la motivation et influencer le comportement.

Par exemple, cet article apprend aux parents comment savoir quand la grippe de leur enfant devient grave :

Visual Storytelling Flu

Au lieu d’un simple texte, cette histoire peut prendre vie grâce à des éléments visuels bien pensés, comme le montre cette infographie qui est beaucoup plus facile à lire et plus motivante :

visual storytelling

Voir aussi : Comment résumer une infographie et la présenter de manière visuelle ?

La narration visuelle est puissante, c’est pourquoi elle est devenue un outil populaire pour le marketing de contenu. Il est également utile pour le leadership éclairé, l’apprentissage et le développement, la gestion des ressources humaines, l’éducation des clients, etc.

Cette infographie explique pourquoi le contenu visuel est plus efficace que le texte brut et les différents types de documents commerciaux auxquels vous pouvez appliquer le storytelling visuel :

visual storytelling

Retour à la table des matières

Quand ne pas utiliser le storytelling visuel

Malgré toute sa puissance, la narration visuelle n’est pas une panacée et n’est pas toujours la meilleure option. Elle peut ne pas être appropriée si…

L’histoire est de nature très sensible

Par exemple, si vous abordez un sujet lié à la violence, les images correspondantes peuvent être angoissantes, voire paralysantes pour le spectateur.

Les visuels détournent l’attention des parties importantes de l’histoire.

Les visuels doivent faciliter et soutenir la narration, mais ils peuvent être si captivants qu’ils détournent l’attention des idées et des messages clés.

L’histoire et/ou les visuels véhiculent des messages faux ou trompeurs.

Malheureusement, les mauvaises infographies ou les visuels trompeurs sont plus courants qu’ils ne devraient l’être.

Voici quelques exemples de graphiques grossièrement déformés qui rendent les visuels trompeurs :

bad infographics

En rapport :

Retour à la table des matières

Les meilleures techniques de narration visuelle

Les histoires sont intrinsèquement humaines car elles répondent à des besoins humains universels, tels que décrits dans la hiérarchie des besoins d’Abraham Maslow :

visual storytelling

Il existe quatre techniques principales de narration visuelle, chacune répondant à un ensemble différent de besoins. Les techniques qui sont liées à nos besoins les plus profonds ont tendance à être les plus puissantes.

Selon le stade où se trouve votre public dans son propre parcours, il aura besoin d’histoires différentes. Les histoires dramatiques sont idéales pour susciter la prise de conscience et le désir, tandis que les histoires plus nuancées peuvent être utiles pour accroître les connaissances et les capacités.

visual storytelling

Voici les principales techniques de narration visuelle, classées de la plus puissante à la moins puissante, avec des exemples et des conseils pour chacune.

Arc classique de l’histoire

Cette technique est celle à laquelle pensent les conteurs lorsqu’ils pensent à une histoire. Ils pensent aux héros et aux conflits auxquels ils sont confrontés. Quels que soient les personnages et l’intrigue, la caractéristique d’une histoire traditionnelle est qu’elle a un début, un milieu et une fin.

L’arc classique de l’histoire parle souvent de nos besoins de sécurité, ce qui lui confère son immense pouvoir.

Cette technique est un bon choix si vous cherchez à sensibiliser et à motiver les gens, en particulier un large éventail de personnes.

C’est utile s’il y a un problème ou un conflit clé que vous voulez centrer, comme cet exemple d’infographie sur une crise :

visual storytelling

Une histoire classique peut inspirer des solutions, voire recommander des solutions spécifiques (c’est ce qu’on appelle souvent un “pitch”). Cette infographie raconte comment Airwaves (le “héros”) a utilisé Twitter (la solution) pour atteindre le succès.

visual storytelling

Comme vous pouvez le constater, cette technique de narration visuelle est efficace pour présenter des études de cas ou des témoignages de clients.

Voici un autre excellent exemple d’étude de cas – une infographie sur la façon dont Venngage aide College UnMazed à économiser 100 000 dollars grâce aux infographies :

visual storytelling

Vous pouvez personnaliser les modèles d’études de cas et commencer dès aujourd’hui à appliquer cette technique de narration visuelle à votre stratégie de marketing de contenu.

Voir aussi : Comment rédiger une étude de cas [+ conseils de conception].

Conseils : Si vous choisissez d’utiliser une structure classique d’arc narratif, veillez à inclure ces ingrédients clés :

  • Un récit facile à suivre, avec un début, un milieu et une fin.
  • Un défi ou un obstacle, ou une série d’entre eux, est généralement introduit au début ou au milieu.
  • Une solution ou une résolution – il s’agit parfois d’un appel à l’action à la fin.

Retour aux techniques de narration visuelle

Des récits centrés sur les personnes

Parfois, les histoires portent moins sur l’action que sur les personnes – leurs sentiments, leur personnalité, leur vie. Il peut s’agir de leaders, d’acteurs du changement ou de personnes ordinaires comme des proches ou des membres de la famille.

Ces histoires contribuent à répondre à nos besoins de connexion et de communauté. Ces besoins sont au cœur de notre identité humaine. Ces histoires peuvent donc avoir un impact, mais peut-être de manière plus subtile.

Si vous cherchez à motiver les gens de manière durable, centrez les gens dans vos histoires visuelles.

Cela peut être aussi simple que d’utiliser des récits ou des citations à la première personne pour guider votre récit visuel, comme dans cet exemple :

visual storytelling

Si votre histoire est émotionnelle d’une manière ou d’une autre, alors la composante humaine est essentielle.

Il est parfois difficile ou inapproprié de mettre en avant des personnes spécifiques. Dans ce cas, vous pouvez utiliser des illustrations et des déclarations théoriques du “je”, comme le montre cet exemple.

visual storytelling

Lien associé : Plus de 15 infographies de personnes créatives et icônes de personnes diverses

Conseils :

  • Si cela est approprié et possible, utilisez des photos de personnes ou de visages réels, car des recherches ont montré qu’elles suscitent des réactions émotionnelles chez les spectateurs.
  • Faites attention à votre langage – utilisez des mots et des phrases auxquels les personnes que vous mettez en avant ont consenti.
  • Utilisez toujours une imagerie inclusive – vous pouvez en savoir plus et obtenir d’autres conseils sur la conception en vue de la diversité et de l’inclusion ici.

Retour aux techniques de narration visuelle

Explication étape par étape

Les deux techniques énumérées ci-dessus sont excellentes si votre histoire visuelle peut facilement intéresser un public assez général. Si vous souhaitez proposer des informations détaillées ou complexes et/ou cibler des groupes spécifiques, vous devrez peut-être adopter une approche différente.

Les explications étape par étape sont idéales pour répondre aux besoins d’apprentissage et de croissance de votre public. S’ils sont déjà sensibilisés et motivés, ces histoires peuvent les doter des connaissances et de la capacité d’agir, y compris éventuellement d’adopter de nouveaux comportements.

Si votre histoire est complexe et/ou si elle implique des données de quelque nature que ce soit, assurez-vous de prendre votre temps pour les guider dans un récit complet, étape par étape.

Par exemple, cette infographie sur la canicule de Portland présente quelques dates clés sur une ligne de temps avant de montrer une plus grande abondance de données dans un graphique en bas :

visual storytelling

L’exemple suivant s’adresse aux personnes intéressées par la santé. Les “étapes” de cette infographie consistent à détailler le mode de calcul de l’IMC, à montrer un exemple, à discuter de l’utilité de l’IMC, puis à décrire la corrélation entre l’IMC et la graisse corporelle.

visual storytelling

En rapport :

Conseils : Vous aurez besoin d’échafauder votre histoire en différents sujets à discuter ou questions à aborder.

Commencez par le contexte général, la grande image, et passez progressivement à des points plus spécifiques. En fonction de la complexité de votre histoire et du niveau de connaissance actuel de votre public, définissez trois à sept “étapes”.

Si vous en avez besoin de plus de sept, vous devrez diviser le contenu en différentes histoires distinctes, qui pourront être partagées de manière séquentielle.

Retour aux techniques de narration visuelle

Rapport sur les idées clés

Si votre public est spécifique, et si vous souhaitez simplement renforcer ses connaissances existantes, vous n’avez pas besoin d’une histoire dramatique ou d’une longue explication.

Il y a de fortes chances que vous prévoyiez déjà de communiquer des idées clés, peut-être dans un livre blanc, une lettre d’information électronique ou une infographie.

Voici un exemple d’infographie portant sur un sujet très spécialisé et s’adressant clairement à un groupe ayant certaines connaissances préexistantes :

visual storytelling

Si vous pensez vous contenter de rapporter des idées, assurez-vous que les informations que vous prévoyez d’inclure ne sont pas entièrement nouvelles, chargées d’émotion ou complexes de toute autre manière. Ce type d’information devra peut-être être transmis à l’aide de l’une des techniques décrites précédemment.

Bien que cette infographie s’adresse aux managers en général, elle aborde des sujets complexes comme le retour d’information, la cohérence, l’abandon de responsabilités et l’exemplarité.

visual storytelling

Dans ce cas, une infographie peut fournir une vue d’ensemble, mais elle ne changera probablement pas les comportements qu’elle recommande. Au moins certains de ces changements peuvent nécessiter une plus grande prise de conscience, une motivation, peut-être même des connaissances et des capacités – les histoires qui les stimulent devront être d’un autre type.

Conseils : Comme indiqué précédemment, évaluez si cette technique convient à votre objectif, et limitez les idées principales de trois à sept au total.

L’autre clé du succès en matière de reporting est de bien connaître votre public, en particulier ses connaissances existantes, car c’est la “lentille” à travers laquelle il traitera les informations que vous partagez.

Retour aux techniques de narration visuelle

Résumé : Rédiger votre récit en utilisant des médias visuels pour transmettre efficacement vos idées et influencer votre public.

Si vous souhaitez changer le cœur, l’esprit ou les actions des gens, la narration visuelle est une nécessité, à condition de l’aborder de manière réfléchie.

Une fois que vous aurez identifié son véritable objectif, vous saurez comment structurer et raconter au mieux votre histoire visuelle afin qu’elle serve votre public et votre objectif.

Vous n’avez pas besoin d’être un artiste ou un designer pour raconter votre histoire visuellement, il vous suffit de pratiquer, pratiquer, pratiquer. Avec une solution de communication visuelle comme Venngage, vous pouvez facilement sélectionner un modèle coloré et ajouter des icônes, des illustrations, des photos et/ou des graphiques qui soutiennent votre récit.

Chaque jour, votre entreprise cherche à communiquer des idées clés. Commencez dès aujourd’hui à développer votre stratégie et vos compétences en matière de narration visuelle !